La crise du coronavirus signera-t-elle l’avènement de la facturation numérique en Belgique ?

La crise du coronavirus signera-t-elle l’avènement de la facturation numérique en Belgique ?

28 may 2020

Entre 1993 ou le début de la collecte de « mesures » et 2017, la popularité de la facturation numérique en Belgique n’a cessé de croître. Si les chiffres ont pour la première fois baissé en 2017, l’application des directives européennes a rapidement inversé la tendance négative. En 2018, le monde belge des entreprises a ainsi économisé 118 millions d’euros. Mais le potentiel d’économie de 3,37 milliards laisse clairement apparaître une nette possibilité de croissance. Les initiatives telles que DigiCrowd font rapidement augmenter le volume de factures numériques. La crise du coronavirus va elle aussi accélérer davantage la numérisation des processus financiers, avec moins de papier, plus de télétravail et une administration plus intelligente comme principaux moteurs.

Soyons clairs, nous parlons de « véritables » factures électroniques émises dans un format XML structuré. Il ne s’agit donc pas de factures au format PDF ni de factures papier, dont le traitement est souvent non automatisé et particulièrement fastidieux. Cependant, grâce aux efforts déployés par le gouvernement et DigiCrowd, la facturation électronique a bien évolué. Certes doucement, car la Belgique figure toujours au milieu du classement européen de la facturation électronique.

Des factures électroniques pour le gouvernement

Depuis son lancement, la plateforme Mercurius, la salle de courrier numérique des institutions publiques, a reçu plus d’un million de factures électroniques. La plateforme garantit l’envoi correct de factures électroniques entre le logiciel du fournisseur et celui de l’administration publique concernée.

Aujourd’hui, le gouvernement flamand reçoit plus de 60 % de ses factures via des messages structurés qui remplacent les PDF joints aux e-mails ou le courrier traditionnel. Il y a trois ans, ce chiffre ne s’élevait qu’à 7 %.

 

Pourcentage du nombre de factures XML reçues par le gouvernement flamand

Les fournisseurs qui envoient leurs factures par voie numérique au gouvernement non seulement épargnent du temps et de l’argent, mais sont aussi payés plus rapidement. En 2019, le gouvernement flamand a payé 86 % de ses factures à temps, soit neuf jours plus rapidement qu’en 2018.

Une organisation telle que DigiCrowd, l’initiative de Sage, Wolters Kluwer, WinBooks et CodaBox, a également un impact. DigiCrowd compte désormais plus de 270 partenaires affiliés. Depuis le début de 2019, plus de 100 000 factures ont été envoyées à plus de 6 000 entreprises.

Le coronavirus stimule la réflexion numérique

En raison du Covid-19, la numérisation progresse plus rapidement que prévu. L’incertitude autour de la transmission des virus par le biais des nombreux documents papier typiques de l’administration d’une entreprise ralentit considérablement leur traitement.

Aujourd’hui, les entreprises veulent éviter au maximum les contacts directs et prévoient également d’assouplir, voire même d’encourager, le télétravail après la situation de crise que nous vivons actuellement. Et pour cela, rien de tel que le numérique. Par ailleurs, de nombreuses PME sont actuellement confrontées à d’autres soucis. Dans certains secteurs, les portes sont longtemps restées closes. Certaines branches ne savent même pas encore comment poursuivre leurs activités. Les chefs d’entreprise et leurs comptables se cassent actuellement la tête au sujet des nouvelles rentrées, des projections et des analyses de risques.

Lorsque l’on énumère tous les avantages de la facturation électronique, le choix de la méthode de travail numérique n’est pas un pari, mais bien une évolution logique. Même sans la pandémie, ce choix donne une longueur d’avance aux comptables et entrepreneurs. Accélération des processus, aperçu en temps réel des chiffres et absence d’erreur dans le travail ne sont que quelques exemples illustrant combien la facturation électronique contribue à améliorer l’efficacité. Mieux encore, elle offre la possibilité d’anticiper mieux et plus rapidement les risques.

Depuis l’imposition des mesures de confinement, nous avons, chez CodaBox aussi, constaté une nette augmentation du nombre d’entrepreneurs et de comptables qui optent pour une « véritable » facturation numérique. Espérons que cette tendance ne s’arrêtera pas là, car la facturation électronique offre de nombreux avantages. La facturation numérique garantit non seulement la sécurité contre les virus, une plus grande efficacité et l’absence d’erreur, mais elle exclut également la fraude. Par ailleurs, l’expéditeur et le destinataire économisent tous deux en moyenne six euros par facture.

Si vous utilisez également un outil (ou une plateforme) numérique tel que Bookmate, ClearFacts, OkiOki ou Yuki, vous disposez immédiatement d’un tableau de bord où vous pouvez consulter quotidiennement les chiffres de l’entreprise. Le choix semble simple, et il l’est. Cependant, nous entendons souvent que les entrepreneurs ne savent pas comment introduire le numérique dans leurs activités.

Qu’est-ce que la facturation électronique et comment l’introduire ?

Vous devez enregistrer vos factures. Cela va de soi. Que vous les saisissiez vous-même ou que les envoyiez à votre comptable, ces deux méthodes impliquent une grande quantité de travail manuel. Souvent, les piles de papiers s’entassent et chaque trimestre, l’entrepreneur doit tout rassembler dans la précipitation.

Avec la facturation électronique, tout est entièrement automatisé. Il ne faut même pas apprendre à maîtriser de nouveaux logiciels. Un prestataire de services comme CodaBox récupère les factures auprès de vos fournisseurs et les transmet à votre comptable, et ce, directement dans le bon logiciel. Vous en recevez une copie.

Le processus se déroule généralement sur le réseau européen Peppol, l’autoroute numérique qui permet aux entreprises et aux gouvernements de transmettre des factures au format numérique : simple, sécurisé et rapide. Et qui plus est gratuit.

Espérons que la crise du coronavirus soit bientôt de l’histoire ancienne. Les changements survenus dans le monde ne sont, pour l’instant, pas définitifs. Mais nous serons peut-être bientôt de nouveau confrontés à une situation comparable.

Dans tous les cas, nous aurons beaucoup appris. Aujourd’hui, les entreprises et les individus portent un regard très différent sur le numérique. Beaucoup viennent tout juste de découvrir les options disponibles en ligne. Aujourd’hui, je m’entretiens quotidiennement avec mon équipe par vidéo, et mes collègues réalisent leurs entrevues en ligne. Ils sont aussi productifs qu’avant, mais sans subir le stress des embouteillages. Et heureusement. Imaginez si la crise s’était produite vers 1980, à l’époque pré-Internet…

 

Marie Costers 
CodaBox (Isabel Group) 
Managing Director 

Infocomptes via CODA ou PSD2 Quel est le bon choix pour votre bureau de comptabilité ?

Infocomptes via CODA ou PSD2 Quel est le bon choix pour votre bureau de comptabilité ?

06 may 2020

En tant que comptable, vous connaissez bien sûr les fichiers CODA. CODA est le standard bancaire belge qui permet d’échanger des extraits de compte au format digital. Comme chaque programme de comptabilité peut lire et importer automatiquement des fichiers CODA, vous gagnez un temps fou ! 

Depuis septembre 2019, les banques sont cependant obligées de proposer également les infocomptes via des Automated Programming Interfaces (API). Il s’agit là d’une des conséquences directes de la deuxième directive européenne sur les services de paiement (PSD2 – Payment Services Directive). Le titulaire du compte doit évidemment donner son autorisation explicite à cet effet.

Mais quels sont les avantages et les inconvénients des deux solutions ? PSD2 va-t-il changer quelque chose dans le fonctionnement quotidien de la comptabilité? CODA va-t-il alors devenir superflu?

Dans ce livre blanc, nous examinons en détail les différences entre CODA et PSD2.

Notre ambition est de présenter aux comptables les différentes solutions techniques pour l’échange digital d’informations sur les comptes bancaires. Il s’agit d’un document utile pour celles et ceux qui souhaitent comparer objectivement l’offre actuelle sur le marché belge.

Bonne lecture,

Bruno Masselis
Product Manager, CodaBox

Un cap a été franchi : 6000 entreprises belges ont reçu plus de 100.000 factures digitales au cours de ces derniers mois !

Un cap a été franchi : 6000 entreprises belges ont reçu plus de 100.000 factures digitales au cours de ces derniers mois !

26 mar 2020

Ces dernières semaines, trois nouveaux émetteurs “garantis” ont rejoint DigiCrowd, le consortium belge de facturation électronique.

Dorénavant, les clients de Groep AutoveiligheidValckenier Groep et de la société intercommunale des eaux IWVA pourront recevoir leurs factures de manière 100% digitale.

En tant que client de ces entreprises, grâce à la “livraison garantie”, vous pouvez être sûr que la facture sera livrée automatiquement dans le logiciel de votre choix ainsi que dans celui de votre comptable.

Entretemps, 15 entreprises ont opté pour notre “livraison garantie” et ont livré au total plus de 100.000 factures à plus de 6000 entreprises via notre point d’accès Peppol.

Pas à pas, nous nous rapprochons de notre objectif de faire de la Belgique un exemple européen de numérisation.

Malgré tous nos efforts, nous constatons que de nombreux comptables et entrepreneurs ont encore des questions pratiques :

  • Ai-je besoin d’un logiciel supplémentaire ?
  • Mes logiciels existants sont-ils compatibles ?
  • Qu’est-ce que UBL et Peppol ?
  • Quel est le coût de la facturation électronique pour mon entreprise ?

C’est pourquoi nous organisons une série de webinaires pour répondre aux questions les plus fréquemment posées sur la facturation électronique.

Il va sans dire que vous aurez également le temps de poser vos questions directement à nos spécialistes.

Inscrivez-vous maintenant :

Informations relatives au Covid-19 et aux services de CodaBox

Informations relatives au Covid-19 et aux services de CodaBox

18 mar 2020

Avant toute chose, nous espérons que vous, vos proches et vos collègues vous portez bien.

Jusqu’à aujourd’hui, vous pouviez continuer à compter sur le support, l’expertise et l’engagement de nos employés. Maintenant que le gouvernement prend des mesures plus strictes, nous sommes obligés de passer à la phase suivante de notre Business Continuity Plan.

À partir de ce mercredi 18 mars 2020 midi, nous adaptons notre support téléphonique. Il est possible que cela entraîne des délais d’attente plus longs. Toutefois, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous offrir le meilleur service possible.

Les banques ont également été contraintes d’adapter leurs services. Comme nous dépendons de ces banques pour les mandats CODA, il est possible que leur activation prenne plus de temps que d’habitude.

Il va sans dire que nous avons pris les mesures nécessaires pour protéger la santé de nos équipes et pour limiter la propagation du virus COVID-19. La plupart de nos collègues travaillent à domicile. Nos procédures internes nous permettent de réagir rapidement, comme nous le faisons actuellement.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez toujours joindre notre équipe de support via support@codabox.com.

Prenez soin de vous.

Merci pour votre confiance.

Laura de CodaBox

En tant que comptable, vous ne devriez pas manquer le 25ème anniversaire d’Isabel Group. Voici pourquoi

En tant que comptable, vous ne devriez pas manquer le 25ème anniversaire d’Isabel Group. Voici pourquoi

28 feb 2020

Avec le thème “Brewing the future of finance” nous visiterons dès ce 5 mars 10 brasseries à travers tout le pays pour célebrer le 25ème anniversaire d’Isabel Group.

L’équipe de CodaBox sera également de la partie durant ces 10 évenements uniques vu que nous faisons partie d’Isabel Group depuis 4 ans déjà.

Une vraie fête

Ce roadshow n’est pas un événement commercial. Nous avons l’intention de vous inspirer de manière informelle mais, surtout, de vous informer sur les tendances actuelles et à venir dans le secteur de la comptabilité.

Cela va sans dire que nous cloturerons chaque évenement de manière appropriée par une petite dégustation de bière et un moment de networking pétillant.

Partage d’expériences et d’expertise en matière de digitalisation

C’est pourquoi nous avons invité Glenn Vandamme. Cet orateur hors pair a déjà conseillé plus de 400 bureaux comptables concernant leur digitalisation. Il partagera avec vous son expertise et son plan étape par étape pour franchir le pas, quel que soit le stade dans lequel vous vous trouvez aujourd’hui.

Lors d’une enquête nationale, nous avons contacté des centaines de comptables et de professionnels de la finance concernant les défis qu’ils entrevoient dans les années à venir. Nous souhaitons évidemment partager ces informations avec vous. Nous avons également distillé un certain nombre de conseils pratiques à partir des réponses données.

Cerise sur le gâteau, nos experts viendront vous partager notre vision de l’avenir. L’objectif principal est de confronter cette vision à votre réalité et d’utiliser ce retour d’informations pour nous permettre d’adapter encore mieux nos produits à vos besoins.

Nous venons à vous !

Nous parcourerons l’ensemble du pays : Anvers, Bruxelles, Gand, Gembloux, Steenhuffel, Waterloo, Mignault, Liège, Izegem et Genk. Nous nous retrouverons à chaque fois dans une brasserie locale, où nous trinquerons ensemble à votre avenir digital.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT

PS: Ne traînez pas, il n’y a que 50 places disponibles par ville.

CodaBox soutient les ambitions des autorités belges en matière d’e-facturation

CodaBox soutient les ambitions des autorités belges en matière d’e-facturation

19 feb 2020

Que vous soyez chef d’entreprise, fonctionnaire, comptable ou programmeur, tôt ou tard, vous serez concerné par la facturation électronique. C’est pourquoi le Service public fédéral Stratégie et Appui a créé un site web dédié. Il s’agit d’un carrefour pour tous les acteurs impliqués dans la facturation électronique.

Que trouvez-vous sur ce site ?

Des informations complètestransparentesneutresactuelles et pertinentes sur l’e-facturation. Ce site vous aidera à :

  • mieux comprendre l’e-facturation,
  • discerner le vrai du faux,
  • décider comment en tirer le meilleur parti.

Ce site comporte également un répertoire de solutions concrètes, complétant l’information actuellement disponible sur le marché.

N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil, vous y trouverez certainement une réponse à vos questions.

 

Facturation numérique en Belgique: les conclusions de la table ronde DigiCrowd

Facturation numérique en Belgique: les conclusions de la table ronde DigiCrowd

19 feb 2020

La facturation 100% numérique représente moins d’5% des factures émises en Belgique.

En réponse, nous avons décidé d’unir nos forces avec Sage, Wolters Kluwer et Winbooks en créant le consortium “DigiCrowd” afin de stimuler la transition nécessaire des entreprises vers une automatisation des factures.

Après un an, nous avons fait le bilan avec nos partenaires de la 1ère heure, avec les entreprises qui ont rejoint le consortium en 2019, des entreprises intéressées et le ministre Alexandre De Croo.

Le but était de partager les expériences, identifier les obstacles qui bloquent l’implementation à grand échelle et trouver des réponses pour stimuler l’adoption de la facturation numérique en Belgique.

Activez le service Factures d’Achats pour vos clients dans MyCodaBox.com

La totalité des factures numérisées et centralisées par le gouvernement? L’idée fait son chemin…

La totalité des factures numérisées et centralisées par le gouvernement? L’idée fait son chemin…

19 feb 2020

Seulement 5% des factures sont électroniques en Belgique. Notre pays passe à côté d’un pactole de 3,4 milliard d’euros en négligeant ce virage digital. Certains envisagent de la rendre obligatoire, et pourquoi pas?

LIRE LA SUITE SUR L’ECHO

Recevez les extraits de compte numériques de vos clients Viva Wallet grâce à CodaBox

Recevez les extraits de compte numériques de vos clients Viva Wallet grâce à CodaBox

27 jan 2020

Avez-vous des clients qui utilisent Viva Wallet pour recevoir des paiements dans leur magasin physique ou leur commerce en ligne ? Si oui, nous avons de bonnes nouvelles ! Désormais, nous pouvons également leur livrer leurs fichiers CODA !

Nous sommes très heureux de cette nouvelle collaboration avec Viva Wallet.

En parallèle à notre partenariat avec les banques, nous élargissons encore nos services pour vous et vos clients. Les commerçants travaillant avec Viva Wallet peuvent désormais échanger automatiquement leurs fichiers CODA avec leur comptable.

Viva Wallet est un fournisseur de services de paiement qui propose un moyen qui permet de recevoir des paiements. Une interface de paiement, des terminaux de cartes et même un terminal virtuel permettent aux commerçants de recevoir des paiements digitaux.

Vous pouvez commander les mandats Viva Wallet via MyCodaBox, de la même manière que pour les autres banques.

Je commande maintenant

Pas encore client ?

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre support via les canaux habituels :

Se désinscrire

 

CodaBox est la FinTech qui connaît la plus forte croissance en Belgique

CodaBox est la FinTech qui connaît la plus forte croissance en Belgique

29 nov 2019

Le palmarès Technology Fast 50 de Deloitte regroupe les 50 entreprises technologiques qui connaissent la croissance la plus rapide. Le 14 novembre dernier, CodaBox a reçu le prix de l’entreprise à la croissance la plus rapide dans la catégorie des technologies financières.

“C’est super de recevoir ce prix. C’est le résultat du travail acharné d’une équipe motivée, animée par une mission claire : soulager le travail du comptable au maximum”, déclare Marie Costers, Managing Director de CodaBox.

Depuis 2012, CodaBox accompagne les comptables dans leur démarche d’automatisation. Les comptables disposent ainsi de plus de temps pour pouvoir prodiguer des conseils avisés. Plus de 50% des comptables belges utilisent déjà le service CODA qui leur permet de recevoir des relevés bancaires numériques directement dans leur logiciel comptable. CodaBox fournit également SODA, pour les fiches de paie numériques, ainsi que des solutions pour la facturation électronique. Avec ce dernier service, CodaBox veut aider les entrepreneurs et leurs comptables à réduire les soucis liés aux factures papier et à passer au format standard de facturation électronique.

Rien qu’en Belgique, les entreprises peuvent économiser plus de 3 milliards d’euros grâce à la facturation électronique. Avec notre initiative DigiCrowd*, nous voulons préparer le secteur à la prochaine vague de numérisation“, explique Marie Costers.

Pour plus d’informations : https://www.codabox.com

 

*DigiCrowd est une initiative de CodaBox, Sage, Wolters Kluwer et Winbooks. Ces partenaires ont uni leurs forces pour convaincre les entrepreneurs et les comptables belges des nombreux avantages de la facturation électronique.